Sélectionner une page

Jean-Daniel SALVAT

École supérieure des Beaux-Arts de Nîmes

« Je peins au revers d’un vinyle souple transparent qui est ensuite monté sur châssis. J’efface donc toute trace tactile de mon travail, il n’y a aucune matière, juste une surface lisse et brillante. Je donne une identité ambiguë au tableau en le faisant fonctionner comme un fac-similé.
Ce qui m’intéresse, c’est le système de production d’une peinture, son mode de perception en tant qu’objet sans pour autant qu’elle se réduise à un procédé, qu’elle puisse varier à l’infini au fil de séries différentes et s’ouvrir à de multiples potentialités. »
Jean-Daniel SALVAT

À propos