Sélectionner une page

ISABELLE MARSALA

Isabelle MARSALA s’installe à Montpellier à 18 ans et fonde l’atelier du garage avec Jean-Paul BOCAJ en 1994.Elle utilise la technique de l’huile & pigments / papier marouflé sur toile.

«La peinture d’Isabelle MARSALA est une peinture difficile.
 Elle représente le plus souvent un visage de femme vu frontalement en plein cadre. 
Ce ne sont pas des portraits: ce sont des idées. Si vous croisez un jour un de ses modèles, c’est que le mythe qu’elle a peint court les rues au quatre coins du monde. Mais pour avoir une idée, il lui faut son enveloppe charnelle, d’où l’extraordinaire travail du peintre sur le rendu de la peau et l’éclat des regards.

Décor et accessoires réduits à presque rien, ces tableaux ne racontent rien.
 La profondeur du champ est proche de zéro. Le paysage est remplacé par des emblèmes; un micro évoque la musique, une bouée ou une frise de poissons la mer qu’on ne voit jamais. Libérée du décor, la perspective retrouve des réflexes très anciens pour accroître l’importance des personnages. Elle met en avant ce qui est important et laisse le reste derrière ou en petit. Elle n’a d’autre règle que le sens même de l’image.
 D’où l’absence d’ombre et la monumentalité des compositions qui rappelle l’aplomb des vierges assises dans leur immobilité » (Guy Barral).